BHT : Le forum 100% bernard l'hermite terrestre (Coenobita sp.)  Forum Index

BHT : Le forum 100% bernard l'hermite terrestre (Coenobita sp.)
Installation, alimentation, eau, santé, soins, espèces, biologie, comportement,.... toutes les informations et conseils utiles concernant vos bernard-l'hermite terrestres et leurs exigences en captivité

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    BHT : Le forum 100% bernard l'hermite terrestre (Coenobita sp.) Forum Index -> Biologie, écologie, éthologie et taxonomie des bernard-l'hermite terrestres. -> Biologie/physiologie des bernard-l'hermite terrestres
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Niko
Fondateur

Offline

Joined: 05 Oct 2008
Posts: 2,589
Localisation: Oise (60)
Masculin
Point(s): 6
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Sat 21 Feb - 22:52 (2009)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

Il n'y a malheureusement que celle-ci pour l'instant à aborder....:(...quoique ...

La reproduction est réalisé chez les bernard l'ermite lorsque que le mâle transfert un spermatophore à la femelle, ce qui ne peut se faire que les deux animaux émerge partiellement de leur coquille. La femelle porte ensuite le spermatophore à ses gonopores pour transférer la semence du mâle.

En fonction de la taille de la femelle, des centaines d'œufs sont pondus avec l'aide des appendices qui servent au nettoyage des branchies sur les pleopodes se trouvant du côté gauche de l'abdomen (ce qui est certainement du à l'enroulement de l'abdomen dans la coquille et à la position de l'orifice de ponte dans la coquille. La femelle porte ses œufs pendant approximativement un mois : durant cette période les œufs vont passer d'une couleur rouge brique à grise, ce qui correspond à la consommation de la réserve de l'œuf par les embryons.













La femelle relâche ses oeufs en les faisant transiter de ses pleopodes en utilisant ses organes de nettoyage des branchies jusqu'à ses pattes mâchoires puis sur le bout de ses pinces, qui les relâche par petit paquets.

Les œufs éclosent immédiatement au contact de l'eau salée et les nouvelles larves écloses sont nommées zoées à ce stade, elles vont flotter parmi le plancton.
Chaque zoée va passer 4 à 6 stages différents sur une durée de 40 à 60 jours. Elles se métamorphosent ensuite en megalopes, qui ressemble à une combinaison entre un bernard l'hermite et un homard.



A la fin de cette étape de croissance qui dure environ 1 mois, la larve va vouloir trouver sa première coquille de mollusque ; elle va passer des périodes de plus en plus longues hors de l'eau et va finalement s'enterrer pour muer et émerger comme un jeune BHT capable de vivre sur la terre ferme. A ce stade les branchies sont modifiées et l'immersion prolongée de l'animal conduira à sa noyade.

Le témoignage ci-dessous est celui du propriétaire du site "The Crab Patch", http://www.thecrabbagepatch.com (les photos ci-dessus en proviennent, mais c'est marquée dessus) un excellentissime site en anglais que je vous conseille de consulter si vous maitriser la lecture de cette langue. C'est une traduction que je vous propose :

Depuis que j'élève des bernard l'hermite dans une grande cage extérieure en Floride, avec la possibilité de faire un maximum des choses qu'ils peuvent faire dans la nature, j'ai eu plusieurs fois l'occasion d'observer des femelles gestantes. Quand j'ai découvert ma première femelle avec des œufs, j'ai immédiatement installé dans la cage un aquarium d'eau de mer avec des morceau de corail vivant en prévision de la ponte qui devait se produire sous un mois. Ne connaissant pas trop les aquariums d'eau de mer, j'ai pensé que l'utilisation de corail vivant pouvait raccourcir le cycle d'équilibration de mon bac artificiel.

Alors que les semaines passées, j'ai vu les oeufs passer du rouge brique ou gris. Finalement les oeufs sont devenus gris foncé, j'ai alors décidé de stimuler leur libération par les femelles. J'ai précautionneusement trempé leur coquilles dans l'eau salée en essayant de ne pas mouillé l'animal. J'ai alors fait faire un tour à 180 degrés à la coquille de manière à ce que les oeufs soient contact avec l'eau salée. Immédiatement des oeufs se sont mis à tomber et à éclore, j'ai pu voir les zoées commencer à nager dans l('eau contenu dans la coquille de leur mère.

J'ai alors précautionneusement introduis les zoées dans le bac et continua le procédé jusqu'à ce que la totalité des œufs aient éclos. Malheureusement le nombre de mes zoées diminua de jour en jour et finalement 10 jours après il n'y avait plus rien de vivant dans le bas.

Je n'ai pas eu à faire pondre ma seconde femelle car elle l'a fait elle-même la saison de reproduction suivante. Apparemment, j'étais juste un peu trop en retard.

Nous avons ensuite déménagé vers le centre de la Floride et mon aquarium a du être temporairement stocké. Durant cette période, nous faisions un voyage vers les "Florida Keys", quand nous nous sommes arrêter dans une animalerie, je voulais expliquer aux enfant comment sexer un Bernard l'hermite, c'est alors que j'ai eu la surprise de tomber sur une femelle avec oeufs en vente. Le vendeur me l'a alors donné pour je tente de faire éclore les oeufs. Une fois encore j'étais mal préparé et sans aquarium équilibré et en fonctionnement depuis longtemps. comme à cette époque mes bernard l'hermite était dans une petite cage et que les experts s'accordent pour dire que ces animaux ne se reproduisent pas en captivité, je ne m'attendais pas à réussir encore cette fois-ci.

Une fois de plus je préparais le même type d'aquarium, je la faisais pondre et ces zoées ne vécurent que 10 jours. Au moins cette fois-ci je fut capable de récupérer des œufs, des enveloppes d'œufs, des zoées mortes le tout conservé, pour aller rendre visite au Docteur John Osbore, un professeur de biologie de l'Université de Floride Centrale. Il était notamment capable de prendre mes élément en photographie microscopique.

J'ai alors réalisé que j'avais fait plusieurs erreurs. La première était celle de ne pas disposé d'aquarium convenablement préparé. C'est ce que j'essaye de faire actuellement à l'aide de corail et de pierres vivantes, afin que l'aquarium ait un fonctionnement aussi proche que le milieux marin naturel. J'ai aussi probablement surnourri mes zoées ce qui a induit une fermentation néfaste, donc j'essaierais de distribuer la nourriture avec plus de parcimonie.

Maintenant j'ai un très grand nombre de femelles bernard l'hermite et je vais pouvoir me lancer dans différents essais de reproduction sans répéter les mêmes erreurs. Je dois renouveler ces essais vers juillet-août de cette années et je vous tiendrez au courant.


On ne peut que saluer le travail entrepris par cette personne pour essayer de découvrir les paramètres qui permettent de conserver des zoées vivantes en captivité. Le seul problème pour moi, personnellement, est qu'elle travail avec des femelles sauvages et que les œufs utilisées sont autant de jeunes qui n'iront pas le milieu naturel. Bon, je ne veux pas m'étendre sur ce problème d'éthique, mais je préférais largement sa première approche qui consisté en semi naturelle. Par contre je ne comprends pas pourquoi (vu qu'il semblait être au bord de la mer et qu'ilo avait assez de place) il n'a pas chercher à simuler directement dans l'enclos un coin de mer dans un bassin (facile à dire je sais mais c'est surement faisable) et laisser faire les choses naturellement plutôt artificiellement avec les problème que ça implique. Volonté de réaliser des observations je pense.

En tout cas, c'est un travail qui amène des informations et des questions importantes, il est essentiel d'en avoir connaissance.

Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais je vous tiendrais au courant des développement ultérieures.
_________________


Last edited by Niko on Tue 23 Feb - 10:58 (2010); edited 2 times in total
Back to top
MSN
Publicité






PostPosted: Sat 21 Feb - 22:52 (2009)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
roc
Oeufs
Oeufs

Offline

Joined: 16 Feb 2009
Posts: 42
Féminin
Point(s): 42
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Mon 23 Feb - 14:58 (2009)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

hmm tres interressant, mais moi j''arrive toujours pas a savoir si male et femelle...
Back to top
Niko
Fondateur

Offline

Joined: 05 Oct 2008
Posts: 2,589
Localisation: Oise (60)
Masculin
Point(s): 6
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Mon 23 Feb - 15:52 (2009)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

Pour le sexage c'est ici : http://bernard-hermite-pagou.xooit.fr/t42-Elements-d-anatomie-male-et-femel…

La présence de gonopore (petit trous) sous la troisième paire de pattes indique une femelle

Malheureusement c'est très dur et souvent réalisé post-mortem car il faut que le dessous de l'abdomen soit bien visible. ça peut-être réalisable avec des BHT très actifs et peu timides qui n'hésiteront pas à sortit largement, ou alors aprés le bain quand les BHT sont trés actifs.....tu peux essayer de cette manière si le bht sort assez le dessous des pattes 3 sera peut-être visible.......mais encore faut-il avoir le temps de voir les gonopores pas facile sur des BHT vivant. ça mérite qu'on réfléchisse à une technique.
_________________
Back to top
MSN
roc
Oeufs
Oeufs

Offline

Joined: 16 Feb 2009
Posts: 42
Féminin
Point(s): 42
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Tue 24 Feb - 17:51 (2009)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

en meme temps en captivite, le sexage importe peu a moi qu'on se tente dans la repro
Back to top
Niko
Fondateur

Offline

Joined: 05 Oct 2008
Posts: 2,589
Localisation: Oise (60)
Masculin
Point(s): 6
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Tue 24 Feb - 19:52 (2009)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

Ben c'est toujours bien de connaître à fond les caractéristiques de ses bêtes, mais sur le fond je suis bien d'accord avec toi :ok: ;)
_________________
Back to top
MSN
raphaël
Dans la mangrove

Offline

Joined: 28 Oct 2009
Posts: 1,610
Localisation: Lausanne ( suisse )
Masculin
Point(s): 1,618
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Mon 25 Jan - 18:45 (2010)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

Super expérience.

Bravo à lui et à toi Niko pour l'article !

J'aimerai beaucoup habiter au bord de mer juste pour élever des bht en semi-libérté !
_________________
Swiss insecte : www.swiss-insecte.xooit.com
Back to top
Visit poster’s website MSN
Kiwi
Ancien modérateur

Offline

Joined: 12 Jan 2010
Posts: 4,411
Localisation: Hérault (34400)
Masculin
Point(s): 4,093
Moyenne de points: 0.93

PostPosted: Mon 25 Jan - 19:17 (2010)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

Ce temoignage est en effet tres interressant !
_________________
Back to top
Visit poster’s website Yahoo Messenger MSN
boubabi29
Dans les rochers
Dans les rochers

Offline

Joined: 18 Jul 2009
Posts: 796
Localisation: Liege
Point(s): 799
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Tue 26 Jan - 17:51 (2010)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

sujet super interessant ;-) Bravo , J adore  !
_________________

Heroine Extasy Matthieu Fleche Eclipse
Back to top
MSN
costa
Décorateur d'intérieur
Décorateur d'intérieur

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 1,277
Localisation: Moudon (Suisse)
Masculin
Point(s): 1,279
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Tue 23 Feb - 11:46 (2010)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

Niko, as tu des news de ce monsieur...
Il dit dans son article qu'il retenterai l'expérience en juillet août...
Merci de voir si il a réussi à aller plus loin dans son projet de reproduction..!
Back to top
Niko
Fondateur

Offline

Joined: 05 Oct 2008
Posts: 2,589
Localisation: Oise (60)
Masculin
Point(s): 6
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Tue 23 Feb - 11:59 (2010)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

Je suis en contacte actuellement avec lui pour autre chose, mais je pourrais lui en toucher deux mots à l'occas. Je vous tiendrais au courant.
_________________
Back to top
MSN
costa
Décorateur d'intérieur
Décorateur d'intérieur

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 1,277
Localisation: Moudon (Suisse)
Masculin
Point(s): 1,279
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Tue 23 Feb - 12:05 (2010)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

Merci beaucoup... Ce sujet me passionne particulièrement.!!
Back to top
raphaël
Dans la mangrove

Offline

Joined: 28 Oct 2009
Posts: 1,610
Localisation: Lausanne ( suisse )
Masculin
Point(s): 1,618
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Tue 23 Feb - 12:41 (2010)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

Super belle fiche !

Merci !
_________________
Swiss insecte : www.swiss-insecte.xooit.com
Back to top
Visit poster’s website MSN
costa
Décorateur d'intérieur
Décorateur d'intérieur

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 1,277
Localisation: Moudon (Suisse)
Masculin
Point(s): 1,279
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Thu 8 Apr - 08:36 (2010)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

J'ai trouvé une info qui peut être intéressante au niveau de la reproduction des Clypeatus en millieu naturel.
Je tire cette information du Site: LE COROSSOL.. Site du village du même nom à St-Barthélemy aux Antilles

Voila ce qui en ai dit:...

"Si je vous dis "Coenobita clypeatus" cela ne vous dit pas grand chose ( je vous rassure, moi non plus) et pourtant, c'est le nom scientifique d'un petit animal que nous côtoyons presque tous les jours, le Bernard l'hermite, mais qui est plus connu encore ici sous le nom de "soudar".
Ce Bernard l'hermite terrestre vit dans toutes les Antilles ainsi qu'en Floride. C'est un animal sociable qui vit en groupe dans les zones humides. La température doit être de 23 à 26°c.
Le "soudar", ce petit animal terrestre qui vit dans la nature protège son abdomen mou dans une coquille de mollusque qu'il remplace au besoin en fonction de son développement. De moeurs nocturnes, il peut sortir aussi de jour par temps pluvieux, il s'immerge pour remplir sa coquille d'une réserve d'eau saumâtre ou douce ce qui lui permet de s'aventurer loin du littoral en forêt sèche et dans les mornes.
Mais là où, cet animal est le plus spectaculaire, c'est lors de sa reproduction : les femelles retournent à la mer après avoir marcher parfois des kilomètres pour l'éclosion des oeufs une fois dans l'année vers la mi-septembre et ce, trois jours avant la pleine lune pour y larguer des milliers d'oeufs. A Saint-Barth dans notre patois on dit que "lé soudar é ki bingne". Les larves nageuses subissent plusieurs transformations puis acquièrent la forme adulte avant de regagner la terre ferme, un spectacle que l'on peut observer à plusieurs endroits de l'île, que ce soit à grand-fond, anse Gascon ou à la plage de Colombier dont certaines personnes n'hésitent pas à se lever très tôt le matin pour les admirer et les prendre en photos, c'est le cas d'Irène qui nous a fait parvenir ces clichés, la nature n'a donc pas fini de nous étonner... "






Je trouve intéressant de savoir que cela ce passe une fois par année en septembre et de plus juste avant la pleine lune.
Cela pourrais nous amener à nous dire que pour le bon dévloppement des zoéés, le clair de lune joue un rôle important sur les premiers jours après éclosion.
De ce fait, pour une reproduction en captivité ou semi captivité en plus des marrées qui doivent avoir un rôle important, le cycle lunaire n'est pas à exclure.

Info tirée de :

http://www.corossol.info/nature/index.html
Back to top
Fitis
Administrateur

Offline

Joined: 27 Feb 2009
Posts: 1,486
Localisation: Poitiers
Masculin
Point(s): 1,268
Moyenne de points: 0.85

PostPosted: Thu 8 Apr - 08:59 (2010)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

Très intéressant, oui je suis d'accord avec toi le cycle lunaire semble jouer un rôle important, d'ailleurs j'en avais parlé dans un de mes posts. Si ça t'intéresse voici un texte traduit par mes soins sur la Reproduction des Clypeatus de l'Institut de Recherche de Floride :


      
       " La migration annuelle du Coenobita Clypeatus vers la mer, est bien connue des habitants de la région des Caraïbes. Elle se fait toujours la nuit et les BHT génèrent un  grand fracas entendu des km à la ronde. Contrairement à l'opinion générale, les migrations, apparemment, ne coïncident pas avec la période pendant laquelle les oeufs sont libérés dans l'eau. Le bernard-l'ermite à Curaçao migre d'abord à des endroits à proximité des plages (mais pas nécessairement sur la côte) où il y a des sources d'eau douce dont l'eau servira pour remplir la coquille. Même si la copulation effective n'a pas encore été observée - elle semble se produire dans ces zones de reproduction une semaine environ avant la pleine lune en Août, Septembre et Octobre.            

      Comme les œufs sont pondus, ils sont attachés aux appendices abdominaux par les pinces sur la dernière paire de pattes. Le nombre d'oeufs varie de 800 à 1200 chez les femelles d'un jeune âge  et peut atteindre 40 ou 50 000 chez les grands spécimens.  Les oeufs fraîchement engendrés, sont bruns rougeâtres et foncés. Pendant le mois suivant, ils deviennent progressivement plus pâles, changeant au gris ou au bleu clair, et la masse d'œufs devient moins compacte. Avant la pleine lune du mois suivant, les œufs sont mûrs et éclateront immédiatement lorsqu'ils seront placés dans l'eau de mer, ce qui libèrera les larves "zoée". Pour cette raison, les femelles gardent moins d'eau dans la coquille lorsqu'elles portent des oeufs que d'habitude : assez d'eau pour maintenir une humidité maximale, mais pas trop pour ne submerger les œufs.    
   
      Aucun individu de la population de Curaçao de Coenobita Clypeatus, n'a été vu entrer dans la mer pour libérer les œufs, comme ils étaient censés  le faire. On pourrait supposer que l'immersion soit évitée pour que la salinité soigneusement entretenue de l'eau dans la coquille ne soit pas bouleversée, et pourtant le  Coenobita Compressus du Pacifique (H. Milne Edwards, 1837), a été observé à l'approche de la rive délibérément en se laissent recouvrir par les vagues montantes.

     Les femelles de Coenobita Clypeatus, d'autre part, montent sur des proéminences le long du rivage et suivent une procédure de libération des œufs qui semble être unique parmi les crustacés. Les œufs sont enlevés en petites grappes grâce aux pinces , puis portés avec intérêt aux maxillipèdes où ils sont formés à peu près en boules et sont déposés sur la pointe de l'une des pinces.  Ils sont ensuite "tirés", par un mouvement vers l'avant grâce à la petite pince, sur des rochers intertidaux, d'où ils sont "lavés " par la mer grâce à la marée montante.     
    
     Il existe certaines preuves que la masse d'oeuf entier ne mûrit pas simultanément, et ses éléments sont déposés sur la grève par les nuits successives. Ce cycle de reproduction peut être répété deux fois au cours des périodes successives lunaires sur Curaçao, mais le premier événement est le plus important et le troisième le moins. Dans la partie septentrionale de son aire de répartition, Coenobita Clypeatus n'a qu'une seule période de reproduction chaque année. Les stades larvaires se composent de quatre à six stades de la zoée libre, d'une durée de 40 à plus de 60 jours en laboratoire, mais probablement moins que dans les conditions naturelles. Le stade glaucothoée, stade larvaire, perdure pendant plus d'un mois. Au cours de la dernière semaine ou plus, les larves commencent à arrêter de nager et rampent à terre. On pense qu'un grand nombre de larves demeurent dans des tourbillons près de l'île où ils ont été libérés et que les populations locales sont donc probablement auto-entretenues, à un degré considérable.          

      Aussi il y a quelques indications selon lesquelles les crabes jeunes et inexpérimentés sont guidés vers les zones de reproduction par des plus anciens et expérimentés. "





        

_________________
Mon site dédié au Bernard l'hermite terrestre : http://coenobita.e-monsite.com/


Last edited by Fitis on Thu 8 Apr - 13:10 (2010); edited 1 time in total
Back to top
Visit poster’s website
costa
Décorateur d'intérieur
Décorateur d'intérieur

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 1,277
Localisation: Moudon (Suisse)
Masculin
Point(s): 1,279
Moyenne de points: 1.00

PostPosted: Thu 8 Apr - 09:08 (2010)    Post subject: La reproduction en milieu naturelle des bernard l'hermites/Témoignage d'une tentative de reproduction des bernard l'hermites en semi-captivité (Coenobita clypeatus).

Excellent, merci bien Fitis pour cette traduction-
Il ne me semblais pas encore avroir pris connaissance de ces observations.

Ce doit être impressionnant de pouvoir assister à une scène tel que décrite dans ton message.
Le nombre de femelle ce dirigeant en même temps au même endroit doit être gigatesque, et le bord de mer doit ce transformer en énorme pot de "caviare"...
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    BHT : Le forum 100% bernard l'hermite terrestre (Coenobita sp.) Forum Index -> Biologie, écologie, éthologie et taxonomie des bernard-l'hermite terrestres. -> Biologie/physiologie des bernard-l'hermite terrestres All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Portal | Index | Have own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group